mardi 19 janvier 2010

De Jaïpur à Pushkar




De Devi Niwas à la gare routière, même avec les sacs à dos, c'est une promenade de santé; ce qu'a beaucoup de mal à comprendre le rickshaw-wallah qui nous escorte un bon moment en essayant de nous convaincre de monter dans son véhicule.

Nous arrivons à la grande gare routière de Jaïpur dont voici un aperçu.





Une bonne heure d'attente mais nous aurons un bus direct pour Pushkar; pas de changement à Ajmer, c'est bien appréciable.
J'aime bien ce moment, assise à côté de mon sac, à regarder les personnes qui m'entourent; les mouvements, les vendeurs de " chaï" qui apportent de minuscules timbales en plastique toutes fumantes ; les annonces de départ de bus faites en criant, l'installation des paquets de toutes sortes dans le coffre, sur les côtés ou sur le toit.
Plus de 3h dans le bus qui se vide peu à peu et nous arrivons à Pushkar en milieu d'après-midi. Avant de descendre, nous sommes abordés par un Indien qui nous propose une guest-house; après discussion, on décide de le suivre et de voir si ça nous convient.
C'est impeccable, beaucoup moins cher qu'à Jaïpur et beaucoup plus tranquille.



le resto sur le toit



Une terrasse "rien que pour nous"







et un lit super confortable.

On a même de l'eau tiède pour la douche; enfin pour remplir le seau et le petit broc plus ou moins propre qui en font office. J'avoue que ce petit broc ne me plait pas trop; heureusement, j'avais emporté une timbale en plastique et je me rince presque au goutte à goutte.
Mais, c'est splendide, en prenant sa douche on a la vue sur la montagne au sommet de laquelle il y a un temple blanc éclatant sous le soleil, celui de la déesse Savitri ou Saraswati, l'épouse de Brahma.

2 commentaires:

  1. Grace à ton blog j'ai l'impression de voyager

    RépondreSupprimer
  2. le lit a l'air confortable

    RépondreSupprimer